lundi 15 janvier 2018

Chronique #142 : La Sélection T.4 et 5, Kiera Cass

L'HERITIERE
LA COURONNE
(Titres originaux : The Heir & The Crown)
Note : 2,5/5

Auteur : Kiera Cass.
Porte vers l’auteur : Passez le portail.

Editeur : Collection R.
Porte vers l’éditeur : Présentez-vous.

Couverture : Gustavo Marx.
Porte vers la couverture :  Et entrez.
 
Genre : Young Adult, Dystopie

Nombre de pages : 410 et 333.

Date de parution originale : 2015 et 2016.

Date de parution en France : 2015 et 2016.

D’autres tomes ?

La Sélection est une trilogie suivie d'un diptyque ! Et, c'est au diptyque que je m'intéresse ici !


Couverture :

Comme avec la trilogie, les couvertures de ce diptyque sont tout aussi jolies ! De plus, elle représente très bien le personnage principal !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Cette quatrième de couverture m'a intriguée, même si je ne suis pas ressortie conquise de ma lecture de la Sélection. Elle est donc bien faite puisqu'elle nous pousse tout de même à poursuivre l'aventure. 

Mon avis sur l'histoire :

Même si j'avais fait des chroniques individuelles pour les différents tomes de la trilogie précédant ce diptyque, cette fois-ci, j'ai décidé de traiter les deux tomes en même temps.
 
En commençant ma lecture, j'avais espéré que ces nouveaux opus répondraient à mes questions, mais j'ai vite perdu espoir. Je ne vais pas mentir, il est vrai que l'on apprend certaines choses que l'on ignorait jusque-là. De plus, on voit ce que sont devenus certains personnages un peu oubliés dans la conclusion de la trilogie. Toutefois, ça reste insuffisant. Mais, passons.
 
Avec ce diptyque, on se place de l'autre côté du miroir, à savoir auprès de la princesse pour laquelle la Sélection est organisée. J'ai beaucoup aimé cette idée, car j'avoue que j'ai parfois eu envie de savoir comment Maxon vivait la chose. Ici, c'est sa fille qui nous permet de découvrir l'envers du décor. Et en parlant, d'elle, c'est un sacré phénomène ! Je pense qu'on commence à la détester dès la première page ... Elle est vraiment désagréable, imbue d'elle-même et sans aucune considération pour les autres ... Bon, évidemment, on ne la déteste pas tout du long. On apprend un peu à la connaître, on découvre pourquoi elle agit ainsi, et puis, elle évolue un peu aussi (heureusement).
 
Par ailleurs, j'ai regretté l'évolution trop rapide de la Sélection. Les éliminations interviennent trop rapidement pour que l'on puisse prendre le temps de s'attacher aux prétendants, et en fin de compte on ne "connaît" vraiment que les derniers participants. Toutefois, il faut reconnaître que ceux-ci sont bien travaillés et que l'on peut les apprécier (ou les détester) en connaissance de cause.
 
En ce qui concerne l'intrigue, elle reste intéressante et dans l'esprit de celle de la trilogie précédente. Toutefois, l'histoire se termine à nouveau sur beaucoup d'incertitudes (et de façon bien trop simple à mon goût ...).
 
En conclusion, j'ai aimé l'idée de découvrir l'autre facette de la Sélection, mais je regrette la rapidité des événements et le caractère exécrable du personnage principal.
 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire